Corsica Triathlon Club d'Ajaccio

 

IRON HALF ULTRA


Ils l'ont fait...<3

 

 

 

 

 

       

NAGER ...

 

PEDALER ...

 

et puis COURIR... un marathon...

 

 

 

IRONMAN de NICE

24.06.2018

 

IRONMAN de NICE  24 juin 2018

 

 

 

Nous avons fêté les IRONMAN au QG devant un barbecue et un verre...

encore une belle soirée...

 

Voici encore un texte, cette fois ila a été écrit par ERIC SAEZ président de le LIGUE CORSE de TRAITHLON

C'est superbement écrit... c est drôle et émouvant....

Me voilà à nouveau devant vous pour un discours qui je l’espère ne sera pas trop embêtant, ennuyeux, voire totalement soporifique.

Mes chers petits, c’est comme à l’accoutumé que je vais vous montrer ce qui se cache sous mon imperméable… Oups excusez moi, je me suis trompé de discours et j’ai repris les feuilles de mon dernier discours fait à la maternelle de ma fille, qui a été il faut le reconnaitre moyennement applaudi. Les parents n’ont plus d’humour et la brigade des mœurs d’ailleurs non plus après m’avoir gardé plusieurs heures dans leur bureau.

Je reprends donc

Mes chères jeunes filles, comme le disait Harvey  Weinstein au dernier festival de Cannes, ce n’est parce que l’on se force que l’on doit obligatoirement recevoir une médaille. Ahhh mince ce n’est pas non plus les bonnes paroles même si pour le coup le dicton fonctionne avec les chers lauréats de l’Iron Man, qui ont doit bien l’avouer, ont dû se forcer pour pouvoir obtenir le rôle de leur vie.

Aller, soyons sérieux, ou plutôt essayons de l’être. Ce n’est pas avec mon humour incertain que je vais encore une fois de plus réunir les muses de l’écriture et que je vais honorer l’immensité de ce qui a été accompli en ce mois de Juin dans les faubourgs de Nice.

Je voudrais essayer de mettre à l’honneur l’ensemble des participants en tentant un petit mot pour chacun, qui je l’espère sera autant de saillies qui vous déclencherons un sourire. Tout comme Guy Georges, le jour de son procès qui passa de long moment à décrire ce qu’il faisait de mieux dans la vie. C'est-à-dire faire sourire plutôt que de saillir.

Honneur aux femmes :

Bon tout ça pour ça Amandine. Se taper 14h00 de course, avoir nagé 1h13, pédalé pendant 07h00 pour se retrouver obligé de dire oui à une demande de mariage. Fait gaffe quand même que cela ne soit pas une basse attaque devant le manque de lucidité totale engendré par l’émotion, et que cela finisse pas un jour à devoir partir en vacances en Fuego à la tranche sur mer avec un mari et 4 enfants.

Sophie pour ta part c’est surement avec une très grande abnégation que pendant 14h00 aussi tu a dû te dire que finalement être venu dans ce club, suivre enfants et mari, ce n’était surement pas une bonne idée, et que tant que l’autre fou te demandait de vendre des tenues sur la plage ça allait mais que la maintenant la plaisanterie avait  quand même assez durée.

Manue, bon ton cas est différent. 7 années de médecine pour trouver le bon produit qui permet de faire un Iron Man en 13h00 en gardant le sourire et en donnant l’impression que tout va bien. C’est une prouesse médicale qui permet enfin de croire que les  antidépresseurs ne sont pas une bonne solution pour oublier d’avoir mal. Enfin c’est surement ta rage de sourire, de faire plaisir et de participer qui ont surement contribué à transformer tes globules rouges en petites bulles de plaisir et de performance.

Béatriz c’est en espagnol que je ferais le petit commentaire te concernant. Non je déconne... Je vais vous épargner mon accent et ma méconnaissance de cette langue pour éviter surtout que l’ensemble de la Catalogne décide de redevenir espagnole rien qu’à l’évocation de mes propos. Bon on va la faire simple, avec 6h32 de vélo rien à dire tu étais bien là et prête à en découdre. Mais bon contrainte à l’abandon, ce n’est pas bien grave il faut bien avouer que même Don Quichotte ne s'est pas arrêté au premier moulin perdu.

Les hommes à présent :

Wandy l’homme sans puce, ou plutôt l’homme sans temps. Toi qui en donnes beaucoup aux  autres, tu a tout simplement réussi à te faire un nouvel ami pendant la transition, et à échanger ta puce avec la sienne. Je suis sur que c’était par altruisme quand tu as vu que le gars d’à coté était autiste ou trisomique et que tu pouvais faire en sorte qu’il finisse, lui au moins avec un temps canon.

Nicolas R, je ne te connais pas beaucoup et maintenant encore moins quand par le jeu d’un arbitrage toujours facétieux tu ne m'as pas permis d’avoir ton temps final. Mais as tu vraiment couru finalement ? Houla je m’arrête vite fait avec ce genre d’humour et salut ta performance et ton engagement devant un si bel exploit.

Mon Nicolas Baillot, ben oui moi c’est comme ça que je t’ai rentré dans mon téléphone il y a longtemps. Tu es une énigme pour moi. Je dois bien l’avouer pour avoir souvent roulé avec toi,  je me suis toujours demandé comment tu faisais pour avancer autant. Plongé dans mes réflexions derrière ton vélo, mon nez dans ton ….. sillage. Je me suis toujours dit que comment un informaticien sortie du Php, du réseau, du modem, du priapisme, ha non c’est pas la même chose, enfin comment un geek pouvait autant se donner pour arriver à finir ce géant en 15h00.

Bon Mister René, que dire pour ton cas désespéré. Quand auras tu compris que nager 50 kilomètre par jour, pédaler 250 km le dimanche à 50 km/h et courir des semi marathon toute la semaine n’est pas la bonne solution. Voir ce que je disais plus haut avec Manue et les antidépresseurs qui finalement font exactement la même chose et pour beaucoup moins cher que toute collection de vélo. René, Mister plaisir, Mister sourire, Mister bonne humeur qui toute l’année a donné de son temps pour rouler avec les jeunes avec les vieux et parfois même avec moi ce qui est beaucoup en termes d’altruisme il faut bien l’avouer. Tu as quand même bien dû te faire chier, mais bon, tu as aussi la classe de ne  pas le dire et ça fait de toi quand même un sacré type. Ah oui au niveau du temps c’est anecdotique 12h00 et cette fois ci sans vomir.

Fabrice. Bon j’ai appris au détour d’un mail que tu étais belge ou alors j’ai mal compris. C’est pas grave je t’assure que l’on ne t’en veut pas, et tant que tu ne désires pas devenir élite et tutoyer le haut niveau je pense que tu ne risques rien dans ce club de malades. Et pourtant le haut niveau tu l'as déjà atteints et même si le tableau des résultats de Sauveur te crédite de 23h59 de course (au lieu de 13h59) je t’assure que ce n’est qu’une mauvaise blague. Belge pour le coup.

Seb mon CTL. Je ne crierais pas "A POILLL" laissant cela à ta chère Dorothée et mettrais en avant ton parcours en 13h00. Bon ok tu eu des crampes mais il va quand même falloir que tu acceptes qu’un action man comme doit ne doit plus s’habiller en 12 ans et qu’une combinaison en taille XS ça bloque les mollets. C’est qu’en même marrant que toi qui passe ton année dans l’eau dans les vapeurs de chlore tu ai souffert en nageant jusqu’à te demander si tu aller pouvoir continuer. Comme quoi il faut peut être que tu insistes plus sur la bière que sur le chlore, et je pense qu’il est grand temps pour toi de te mettre à la soupe champenoise à pleins temps pour commencer à performer dans des horizons différents. Avec de la glace quand même ce qui te rappellera de lointain souvenir.

Manu Dessi, Bon ok c’est ta 153 ème course de l’année. Ok tu cours sur des vélos bizarres qui doivent être un cauchemar même pour les plus forts, des hémorroïdes dans le monde des culs de cyclistes. Ok tu n’étais pas en tandem, ok tu as écris sur facebook que c’était la dernière fois. Mais je voudrais te rappeler que Clara Morgane a failli arrêter plusieurs fois sa carrière... après des Iron beaucoup plus difficile même si, pour sa part, cela ne duré 13h00.

Cyril Patapon toi aussi je ne te connais pas vraiment et en tout cas moins que les autres ce qui rend difficile pour moi l’art de la saillie humoristique. 12h00 et des brouettes ok c’est chouette, et cela a du être pour toi un joli périple tout comme Simone Veille qui à mis rends toi compte 11 heures pour atteindre son camps de vacances et cela sans même à avoir à payer 500 euros.

Bruno. Bon ton cas est très différent. On m’avait vendu que ton coach t’avait fait fondre de 60 kilos. Qu’il te faisait courir à 4h00 du matin avec un sac sur le dos et des cailloux dans la bouche et une pierre entre les jambes. Je dis bien entre les jambes afin que personne ici ne me taxe d’esprit vulgaire ou provocateur. On m’avait vendu que ton coach aller faire de toi un AWA, tu sais cette secte qui trust les premières places du parc à vélo  et qui nage avec un bonnet en or. Et bien je suis content de voire que tu as mis 13h00 et que tu reste toi-même, c'est-à-dire le type discret et sympa que l’on aime bien croiser parfois en hiver sur la route de la rive sud en se disant que putain le type quand même il a une sacré volonté.

Le cousin Hubert en 13h00 aussi. Vous aurez remarquez que j’oublie volontairement les minutes mais franchement je pense que tout le monde s’en fout. Et quand on parle d’un cousin je crois qu’on s’en fout encore plus. Une cousine je ne dis pas mais un cousin franchement niveau aventure palpitante on fait mieux dans la vie. Mais une fois de plus je m’égare. Non franchement les minutes rapportées aux nombres d’heures passées sur les routes de Piana, de Calvi, de Propriano et autres chemins de notre région ne sont que des pets de sourie dans l’océan galactique de l’inutilité. Oui ça c’est mon coté poète de quartier ou plutôt poète de QG.

François. Ahhhhh que dire. Je n’étais pas présent à Nice. Je ne t’ai pas vu courir mais un moment je me suis quand même demandé en voyant tes photos sourire aux lèvres si tu n’étais pas en train de te chanter une petite chanson des Bérurriers Noirs pendant que tu courrais, et si tu n’avais pas quelques hallucinations dignes de Gogol premier, quand tu ralentissais pour prendre le plaisir d’être avec les autres au détriment de la performance. Je ne vais pas revenir sur le blabla habituel comme quoi tu es un exemple pour les autres et tout ce qui va avec. Bakounine anarchiste célèbre était aussi un exemple pour les autres et il  a mal fini quand même en ne sachant pas s’arrêter à un moment donné. Faut dire aussi que le type était moyen en iron man. Enfin une fois de plus la révolution silencieuse de la masse prolétarienne était présente à Nice, dignement représenté par un de ses plus fidèles combattant qui a put passer la ligne en 10h00 en faisant un énorme Fuck You à la marque iron man représentante du grand capitalisme sportif.

Thomas. Je vais pas trop déconner avec toi, étant mon beau frère et ne voulant pas raviver les tensions familiale digne du parrain ou d’Asterix... du genre  si tu manque de respect à ma sœur... J’ai surtout peur que tu m’attaques avec une salve de Granola que tu va pouvoir dévorer par palettes entière maintenant, en attendant ton prochain défi. Il parait que le nouveau Leclerc a fait un rayon spécial uniquement pour toi afin de te permettre de passer l’hiver tranquille et que l’usine Granola à ouvert à Ajaccio une nouvelle unité. On me dit pas très loin de l’aéroport mais ça doit être une mauvaise langue qui dit ça. Enfin il faudra aussi que tu expliques un jour à tout le monde ou tu trouve le temps. Où tu arrives à tout caser en termes d’emploi du temps et de disponibilité pour pouvoir mener à bien l’ensemble des choses que tu entreprends. Aurais tu inventé les journées de 37 heures ou es tu simplement déjà dans un autre espace ou dans un autre temps, que ceux qui ont des oreilles entendent. Sur Nice tu étais dans un temps de 12h00 comme quoi il reste encore la marge pour pouvoir faire plein de choses dans une journée. Fénéant va!!

Michel pour ta part ça sera toujours aussi un autre temps et un autre espace dans le quel tu évolues  et tu nous entraines parfois. 13h00 suspendu dans une bulle enchantée d’un univers que l’on contemple toujours avec sidération. Rassures moi tu n’a rien oublié et rien perdu à Nice ? Sinon il parait que Patrick Sabatier va reprendre une émission très célèbre destinée à retrouver l’ensemble des choses que l’on peut perdre. Finalement 13h00 ce n’est pas beaucoup plus que le temps que tu dois mettre régulièrement pour retrouver tes clés de voiture.

Franck en translation permanente. Tu t’es calé sur l’ILS de Nice pour amorcer ton approche qui t’a emmener vers une réussite totale bouclée en 13h00. Bon ok tu as appris à nager avec Ingrid alors on te pardonne totalement. Tu t’es laissé pousser la barbe et là aussi on te pardonne totalement. En revanche que tu prennes la tangente en abandonnant la Corse et le CTCA je ne suis pas sur que l’on te pardonnera. En tout cas tu auras au moins réalisé un super truc en Corse en te mettant à ce sport de dingues et maintenant il ne te restera plus qu’à boucler la diagonale des fous pour finir complètement barré et rejoindre la cohorte des barbus sportifs.

Marcel tu as pu prendre le départ de l’iron man ce qui était finalement plus facile que Piana l’année dernière. Toujours présent, toujours là, toujours curieux et partant pour te mettre dans de nouvelle galère je suis sur que tu as savouré tranquillement ton iron man en 14h00 en te disant quand même que c’est bien la peine d’avoir embrassé une carrière de postier pour finir par faire autant d’effort. Il parait que c’est un fait rare à la Poste.

Roch. Si Jesus faisait du sport il ferait de l’iron Man. Ok tu n’as pas marché sur l’eau et niveau capillaire Jesus avait plus de gout. Quand j’ai vu ta préparation à base de Basket, de palette et sans aucune natation je me suis dis ce type est fou. Mais Jesus ne l’était t’il pas lui aussi. ? Aucun apôtre n’aurait pu courir l’iron man en 11h00 et même si marcher sur l’eau était facile pour eux niveau vélo en palestine il y a 2000 ans c’était quand même moyen pour faire des performances. Ta prépa vélo aussi était étonnante mais une chose est sur, c’est que les efforts sur plusieurs heures ne te font pas peur. Quand je pense à Jesus qui à porté sa croix sur à peine 5 heures à coté de toi je dis petit joueur.

Gilles T, dit le Pirate.... et de 63.... 63 poooo, espèront qu'il aille jusqu'à 69 qu'on rigole un peu... je m'égare à nouveau. 63 Ironman terminés, tous les Nice depuis que cela existe (33), 26 fois l'enchainement Nice-Embrun.... une légende s'il en est. Un postier à la retraite, heureux, qui va pouvoir d'après ses dires en faire 4 par an a présent qu il a du temps.... tout est dit...

Bon voila j’ai parlé de tout le monde, et pour finir je veux simplement encore une fois de plus dire toute mon admiration pour l’ensemble de vos performances et de vos résultats.

Je vous souhaite à toute une énorme continuation et vous demande une salve d’applaudissements.

Attendez Attendez, il me semble avoir oublié quelque chose ou quelqu’un

Ahhh oui suis-je bête, comment ne pas parler de l’ensemble de vos épouses et époux, compagnes, concubines, maman, papa, enfants qui vous ont supportés, aidés, engueulés, encouragés, poussés et parfois soulagés. Je parle bien sur d’emploi du temps quand je parle de soulagement le reste ne nous regardant pas.

Je parle aussi de tous ceux qui ne rentrent pas dans les catégories familles et qui ont été là avec leur ordi, leur téléphone et tout ce qui est maintenant à disposition dans ce monde moderne pour suivre les copains. Dites vous que si vous aviez fait l’iron man au moyen age cela aurait nettement moins facile pour vous suivre et qu’il n’y aurait pas eu un barbecue pour fêter ça à part pour Jeanne D’arc  qui n’en loupait pas une pour se cramer même dans les épreuves les plus difficile.

Aller ce coup ci je termine vraiment en parlant du type quand même qui avait le tracker le plus long de l’histoire de l’iron Man. 15h00.

15 petites heures à savourer auprès de tous ceux qu’il a réussit à convaincre de l’accompagner.

15 petites heures à se dire que même sans cheveux, sans bouc, sans granola, sans demande en mariage, sans but précis, sans aucune envie de faire une démonstration, sans vouloir épater la galerie, sans parler de performance, sans même parfois comprendre ce qu’il faisait là, à réussi à savourer ce désir profond qu’il a en lui de partager simplement des délires entre potes. Déjà il y a quelques années chez Max il adorait, partageait, avec les copains. Sa maman m’a dit ils ont failli l’appeler Jésus mais le premier ayant mal fini ils ont choisis un autre prénom beaucoup plus discret.

Après tout en l’appelant Sauveur, ses parents avaient surement une idée derrière la tête. Il est le héros de toute une génération de gamins, qui pour quelques parts on été à l’origine de tout cela. Dans les années à venir au CTCA le prénom Sauveur sera donné aux enfants qui naîtront. ET oui Amandine et Wandy et Nico et Manue vous êtes mal.

Voila je vais terminer sérieusement.

 Je suis Président quand même faut tenir le rang.

Ce type devant vous m’a attrapé un jour au bord d’un parking avec sa bande de loubards et m'a embarqué aussi dans cette aventure. Je ne suis pas assez con pour faire un iron man pour ma part mais suffisamment pour faire des tas d’autre chose avec vous.

Je ne sais pas ce que sera l’avenir. Je ne sais pas si tout cela à un sens. Je ne sais pas si cela en vaut la peine. Mais je sais une chose.

 Je sais que dans deux ans personnellement je tirerai ma révérence de Président de Ligue et que lui sera encore là à vous embarquez dans des trucs de dingues. 

Il y a eu le CTCA avec trois clampins, Il y a eu l’école de triathlon avec quatre clampins, il y a eu le débarquement de Gandalf le gris pour enfin monter des vrais projets, et surtout il y a eu Nice 2018 et l’iron man.

Je sais surtout qu’il y a Sauveur. Il y aura un avant et un après c’est sur mais dite vous bien une chose, c’est que l’on ne rencontre pas des types comme ça tous les jours.

 

Les vrais fabricants de souvenirs sont rares et quelque part même si vous n’aviez pas eu besoin de lui pour faire votre truc a vous, Sauveur, vous à quand même fabriquer un sacré souvenir

Bravooo encore à tous, et rdv pour de nouvelles aventures.

Eric SAEZ Président heureux de la Ligue Corse de Triathlon. Et maintenant...rentrez chez vous !

voici encore un superbe texte écrit par Sèb qui bien évidemment faisait partie de cette aventure...

c'est émouvant et drôle...

bravo! C'est sublime!

 

L'IRONMAN

 

       

 

Ca y est, c'est décidé, je m'inscris sur l'Ironman de Nice !!!!

 C'est souvent la formule utilisé pour annoncer à son entourage notre résolution murement réfléchi. Les réponses elles, peuvent être très différentes......

Cela va de:

- " Encore !!! " à:

- " Oh mon héros je te vois déjà, franchissant la Finish Line dans ta trifonction moulante les bras levés au ciel en criant mon nom......."

Bien entendu, entre les deux il y a aussi les:

- " Ca va encore nous couter une blinde tes conneries !!! "

- " Tu n'as plus l'âge pour cela, pense à ton coeur !!! "

- " C'est encore pas cette année que l'on va refaire la salle de bain !!! "

Bref, les réponses ne sont pas toujours en adéquation avec notre annonce.

Tant pis, trop tard pour reculer, le mail de confirmation vient de tomber nous signifiant la validation de notre engagement. C'est soudain une grande fierté mais aussi le début d'une longue période de doute qui s'installe.

Le mail suivant vous fait vite redescendre sur terre puisqu'il s'agit cette fois de la confirmation de votre paiement et voit donc votre compte en banque prendre une première claque de 600 euros.

S'ensuit alors une course à la recherche d'un logement sur place,

de billets de bateau ou d'avion collants avec les dates de l'épreuve faisant exploser le budget familiale largement à la hauteur des distances qu'il va falloir maintenant enchainer.

Place maintenant à l'entrainement, pour les plus aguerris, il suffit de reprendre les bonnes vieilles méthodes qui ont déjà fait leurs preuves

lors des précédentes éditions.

Pour d'autres, alors, commence de longues heures sur internet à la recherche du plan d'entrainement qui fera de vous un Finisher.

Lorsque vous taper plan d'entrainement ironman sur internet, c'est un peu comme ci vous tapiez perdre 5 kilos en 15 jours sans se priver.

Vous vous retrouvez avec des réponses toutes aussi farfelues les unes que les autres. Sans même vous connaitre ou encore vous poser la moindre question, certains sites, vous prédisent non seulement la réussite mais aussi votre temps final. Moyennant bien sur un petit billet de 150 euros par mois pour recevoir le programme miracle.

C'est bien beau mais à un moment donné, il va falloir y aller comme dirait René.

On est à neuf mois de l'objectif, j'attaque progressivement en étant confiant et serein. Des sorties de 2 à 3 heures de vélo le week-end suffisent pour le moment.

Commence alors une augmentation régulière du volume horaire qui empiète de plus en plus sur votre vie professionnelle, familiale et relationnelle. Votre vie est totalement organisé autour des entrainements, on devient de plus en plus irritant, les premiers effets de la fatigue due à l'accumulation des séances commencent à se faire sentir.

On veux toujours en faire plus, la recherche de temps libre vous obsède, les journées ne suffisent plus, on utilisent même une partie de nos nuit pour s'entrainer.

J'en connais qui se lève à quatre heure du mat' pour aller grimper jusqu'a Ocana à la frontale avant d'aller bosser.

Il parait qu'il existe un terme scientifique afin de nous qualifier, nous serions atteints de " bigorexie ". C'est une maladie reconnue par l'organisation mondiale de la sante qui est définie comme une addiction excessive à la pratique du sport.

Nous serions donc des drogués de sport d'après la science. C'est vrai qu'il ni a rien de tel qu'une bonne décharge d'endorphine après une séance d'entrainement. Nous sommes à la foi dealer et consommateur de notre propre drogue.

Comme toutes drogues, celle-ci à aussi des effets secondaires sauf que ce n'est pas nous qui les ressentons. Nous devenons tellement axé sur notre objectif que nous perdons petit à petit le contact avec notre entourage, c'est comme ci nous étions déjà sur la Finish line mais que l'on de discernait ni la ligne d'arrivé, ni les spectateurs.

La date fatidique du 24 juin approchant, l'impatience et le ras le bol de l'entrainement prennent le dessus. Les sentiments et les interrogations s'emmêlent dans votre tête, un besoin d'être rassuré se fait soudain sentir.

 C'est alors que l'on reprend conscience que nous ne sommes pas seul, notre réconfort viendra encore une fois de notre entourage qui nous à supporter dans les deux sens du terme tout au long de notre préparation.

Voila, c'est enfin le jour du départ, un dernier contrôle dans nos sacs de transition, ce n'est pas le moment d'oublier quelque chose bien que sur place, c'est vraiment pas le matos qui manque au village expo.

Et si j'oublier volontairement quelque chose........ ce serait l'occasion de racheter du nouveau matos......

Euh... là Maurice tu pousse le bouchon un peu loin comme dirait la pub.

Commence alors deux jours ou il va falloir courir pour récupérer son dossard, ses sacs de transition matos, ses sacs de ravito perso, son sac Ironman offert à l'inscription, son bracelet qui ne nous quittera plus durant ces trois jours. Symbole d'appartenance à un groupe, sous l'emprise du grand M rouge......

Dans un deuxième temps, c'est le vélo ainsi que les sacs de course qui faudra déposer de façon quasi religieuse en espérant ne rien avoir oublier.

Après cela, les dés sont lancés il ne reste plus qu'à retourner à l'hôtel se poser enfin, manger un morceau et essayer de trouver le sommeil.

C'est alors que le réveil sonne vers 4 h du matin après une courte nuit, blanche bien souvent et la, les choses sérieuses commencent.......

Un petit déjeuner pris rapidement, 2 ou 3 passages au toilette plus tard et il est l'heure de rejoindre le parc à vélo.

Une dernière consultation de vos messages de soutien reçus jusqu'à la dernière minute vous permet de faire le plein de confiance avant cette énorme et longue journée de sport qui nous attend.

Le trajet jusqu'au départ se fait généralement sans parler, on commence à rentrer dans notre bulle, la croisette se charge d'athlètes migrants tous vers la zone de départ sous le regard ébahi des fêtards qui eux rentrent se coucher.

Ce contraste saisissant rehausse encore un peu plus le coté irrationnel d'une telle course.

Un dernier bisou, un dernier regard et il est temps de prendre congé de votre entourage venu vous soutenir encore une fois.

Il est temps alors d'enfiler sa combi après avoir gonfler ses pneus et de rejoindre la plage en galets qui vous bousille les pieds.

Le DJ survolté vous invite à prendre place dans vos sas te temps respectifs afin qu'il puisse lancer le départ. Les dernières minutes sont interminables, la température monte à l'intérieur de la combi en meme temps que la pression. Un dernier regard à gauche et à droite vous permet de prendre conscience de l'importance de l'évènement. 2800 pingouins en combinaison prêts à prendre le large pour faire 4 bornes dans la méditerranée c'est pas rien quand même.

Après un unième repositionnement des lunettes, c'est le départ.

Le moment tant redouté et tant attendu est enfin là.

Le but à ce moment précis, engloutir tous ces kilomètres en nageant, en pédalant, en courant, en marchant et même en rampant si il le faut mais quoi qu'il arrive il faut à tout prix finir, pouvoir enfin fouler cette mythique Finish Line et entendre le speaker lancé son célèbre:

" You are a Ironmannnnnnnn !!!!!!! "

La suite, on l'a connait, 21 Finishers sur 22 à l'arrivé ( un petit pincement au coeur pour notre Béa ) un président en délire franchisant la ligne et une demande en mariage pleine d'émotions sous l'arche d'arrivé.

Voila, ce rêve et maintenant devenu souvenir pour nous tous mais le plus dur reste à faire pour notre entourage........

 C'est de nous entendre encore et encore ressasser cette course pendant  longtemps..........

Pour finir je voulais juste tirer un coup de chapeau ou plutôt un coup de couronne à notre Reine qui m'a accompagnée et soutenue tout au long du marathon jusqu'au royaume des Finishers.

 

 

    

 


 

 

Album photos (Sauveur, Danielle, Cyril, Alex)  cliquez ici

Vidéo sur les lynx (Alex)  cliquez ici

Vidéo arrivée SAUVEUR (Danielle)  cliquez ici
 

 
Tout d abord MERCIIIIIIIIIII

A vous tous qui nous avez suivi, encouragé, porté, supporté, sur place a Nice, à distance par Tracker ou juste par la pensée.
Purée que ça nous faisait du bien quand on y pensait....
A cette équipe de 22 Lynx, ouiiiii 22 !!! un peu barré quand même, qui m'a suivi dans mon délire cinquantenaire...ou quand une pseudo magagna (plaisanterie...) se transforme en objectif réel.
A nos coach divers et variés, pro ou amateurs expérimentés, accomplis ou occasionnels qui par de menus conseils distillés nous ont donnés des armes pour réussir notre projet.
A nos partenaires qui nous ont suivis dans notre envie LINXEA en tête
A nos familles et nos amis qui ont subit parfois jusqu'à l'extrème, nos humeurs, nos caprices, nos emplois du temps, nos doutes, nos certitudes, nos euphories, nos déprimes, nos impatiences....
Bien sur à François (à jamais le 1er) et Delphine grands ordonateurs de l'ordre IRON MAN, qui nous ont pourchassé depuis des années, suivi par Manu, René, Thomas, Manue, Nico....pour nous emmener dans cette aventure.
A notre Ligue via son Président, qui mine de rien, nous a toujours soutenu et poussé dans cette direction.
A nos jeunes IronKids sur place qui avaient des étoiles dans les yeux et qui se projettaient déjà sur ce rêve de distance mythique...mon dieu ça fait flipper...
Merci à tous pour tout, une grande page de l'histoire du CTCA s'est écrite ce WE grâce à vous tous, ce chapitre est clos, mais le livre reste ouvert, à d autres ou aux même,  de prendre le relais pour en écrire un nouveau !!! 

La cerise sur la gâteau vous la voulez ???

Le CTCA termine 3e par équipe
 derrière Poissy Triathlon et ASPTT Mulhouse Tri, en division 5, soit la division la plus représentée, plus de 50 clubs engagés 

Y a rien là !!!!!


CTCAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

La Corse et le CTCA sur un podium mondial.... <3

CI DESSOUS tous les temps et classements de la Squadra Corsa

Précisions :
Wandis est finisher en 11h14 mais un problème de puce nous prive de ses temps
Nicolas est finisher en 13h09 mais disqualifié sur pénalité non faite (mais c est assez trouble comme décision)
Béatriz a abandonné au 20e km du marathon sur de gros souci gastriques qui l empechaient de s alimenter et de boire

Elodie est finisher mais disqualifiée sur pénalité non faite (mais c est assez trouble comme décision comme pour Nico)

Antal Vamosi abandonne sur une grave chute en vélo (épaule clavicule et 4 cotes cassées !!!)

Romain Garcin abandonne après 4km de vélo, sur chute, il a fini a l hosto mais ne va pas trop mal au final


Place a la récupération, aux natapéro, aux pierrades de ouff et a la Piétra !!!


On attend Olivier Klopp et les Beauvarlets vers le 5 juillet en corse pour organiser une grande soiréee BBQ au QG pour fêter dignement cet évènement

Tous les Iron et Half Iron CTCA (sauf 1 lol), présents ou passés seront conviés a cette soirée, passez leur le mot.


Trop fier d'être à présent votre Iron Prez, j en rêvais.....

Le Prez
 

 DIMANCHE 24 JUIN 2018.... IRONMAN NICE Historique...

ceci sera le plus gros déplacement du Triathlon Corse sur une épreuve majeure et mythique du calendrier.

Au total 37 triathlètes insulaires qui vont prendre le départ à 6h30 dont 22 lynx!!!!!!!

Vous pourrez les suivre en live sur le site officiel de la course

http://eu.ironman.com/fr-fr/triathlon/events/emea/ironman/france-nice.aspx#axzz5IlsK3xxn

en indiquant nos numéros de dossard que vous trouverez sur le tableau ci-dessous 

Nous leur souhaitons à tous un excellent week-end sportif qui va être gravé à jamais en eux...

nous serons sans aucun doute avec eux par la pensée... <3

FORZAAAAAAAAAAAAAAAA per TUTTI

 

  

 

 

 

 

IRONMAN Nice 2018... probablement encore un déplacement club monstrueux!!!!

 

Sauveur:

"Comme vous le savez, 2018 sera pour moi l'année de mes 50 ans, et comme projet débile pour fêter ça je vais préparer l'Iron Man de Nice.
Un Everest par rapport à mes qualités physiques et mentales, mais bon, c'est parti j'en ferai 1 et 1 seul !!! Ce sera celui là!!."

 

 

Notre Prèz qui fête ses 50 ans en 2018, s'est mis depuis quelques années l'objectif et faire l'IRONMAN de sa vie pour son demi siècle en 2018...

Il va sans aucun doute être entouré de nombreux lynx pour l'occasion, déjà 11 mois avant la date, plus d'une vingtaine de lynx sont partants!!!!!!!

Qui d'autre fera partie de l'aventure IRONMAN 2018 ???????

INSCRIPTIONS IRONMAN de NICE 2018...

 

IRONMAN de NICE

23.07.2017

 

 

 

 R E S P E C T   TOTAL... 


Un E N O R M E bravo à notre belle lynxette SEGOLENE qui est finisher de l'IRONMAN de NICE qui a eu lieu hier dimanche,
nous sommes très fiers d'elle et heureux de compter une lynxette de plus à cette course au combien mythique! 

Elle est la deuxième lynxette de l'histoire du CTCA après la reine MANUE...

Elle boucle cet IRONMAN / WOMEN en 15h17'53" 
rappel des distances de folie...
NATATION 3,8 km en 1h03'05" (21.) 
VELO 180 km en 7h57'57" (123.)
CAP MARATHON 42km en 6h00'10" (129.)

Elle termine 1551è sur 1638 partants, et dans sa catégorie (25-29) 20è! 

Bravooooooo Ségoooooooo!!!!!
 
Et puis il y avait aussi notre GILLES TEOBALDI... un licencié CTCA depuis des années qui vit sur le continent, et participe cette année une fois de plus à cette course mythique, bravo GILLES, tu es un habitué maintenant! 
 
 


 

IRONMAN et HALF 70.3 VICHY

03 & 04.09.2016


Sur l'IRONMAN 70.3 (half) de VICHY :

sur pas moins de 2130 partants

François MARTIN : 12è de sa catégorie (M40-44) 63è scratch Swim 00:29:58 bike 02:24:02 run 01:28:59 total 04:34:27

Joel  TEMPOREL 207è de sa catégorie (M45-49) 1606 è scratch swim: 55:05 -bike: 2:58:28 - run: 2:42:00 total 6:55:22

superbe! 

les enfants MARTIN et TEMPOREL étaient présents sur l'épreuve kid!

sur l'lRONMAN toujours à VICHY

 

notre Manu DESSI est contraint d'abandonner après l'épreuve natation 

 

 

IRONMAN NICE

05.06.2016

ALBUM PHOTOS  cliquez ici 

 

 

 

Bel article de François MARTIN, habitué à l'IRONMAN de NICE (qui a participé par 7 fois, dont le dernier en 2015), et qui le vit en tant que spéctateur...

le Boss a vécu ça autrement, juste retour des choses se sont ses rejetons qui vont lui donner envie de repartir a la bagarre !!!! Esprit CTCA quand tu nous tiens !!

 

Grosse journée hier sur L'IRONMAN Nice!

Dés 6h du mat l'Ironman spectateur commence, il faut se frayer un chemin à travers toute cette foule, trouver nos Lynx, suivre les chronos nat de chacun et d'un coup d'oeil voir si ils sont "bien"...

Viens ensuite l'Irongirls et les Ironkids de Ludivine, Alex et Aloys, encore la "bagarre" (amical) pour se trouver un point de vue et encourager nos champions en herbe...

A peine les podiums terminés, les premiers PRO arrivent à vélo, vite on court voir ça et on prend les écarts.... Billard 1er, Van Lierde à 4', Del Coral à 8'.... Rien n'est joué pour la gagne!

Dans le même temps, commence le suivi de nos Ironmen via l'application "live coverage".. René à combien, Thomas où?, et Cyril, Roch, Manue, Nico?... Les premiers signe de stress arrive....lol

Du côté, des PRO et amateurs de haut niveau, le marathon est lancé, le rhytme est impressionant, il est bientôt 13h et on s'est pas arrêté un seconde, le rôle de spectateur est haletant...

Bientôt 14h, et toujours pas nos Lynx, on commence à s'inquièter, Où ils sont??? on les a loupé?? téléphones à corinne! tu les as vu?!.... Des vélos arrivent en flux continue, de l'autre côté de la route ça court amateurs et PRO... faut tout suivre..... pas le temps de manger.... lol

Ca y est Thomas est là, mais René????? il pleuvait ce matin, chute??? merde, merde........il est où?! Corinne?!....... tu l'as vu??

Puis, vers 14h30 enfin tous passent devant nous... on va pouvoir aller manger, mais vite.... faut garder un oeil sur les PRO....et les encourager aussi!

Commence le marathon pour nos lynx, et les A/R sur le parcours pour les encourager et leur donner les infos chronos, les PRO en terminent ça va nous soulager un peu (du monde en moins à suivre...). C'est Thomas qui va nous faire "vibrer", la barre des 12h peut être cassée!! Tout en continuant à suivre l'ensemble de nos ironmen, on s'est beaucoup focalisé sur lui, Jusqu'au 30éme km il était sur du 11h45, mais le dernier tout peut s'avérer fatal! fallait tenir, il avait besoin qu'on soit là!! et il l'a fait!!!!

Mais fallait continuer à suivre Roch, Cyril, Manue, Nico et Christophe santini, plus quelques autres athlètes insulaires!! Il faut être partout à la fois... lol, dingue!!

Tous, nous on fait vibrer! Un peu décu pour René qui mérite de passer sous les 12h mais hier, il était pas dans un bon jour... Mais il termine et chapeau bas... je sais ce qu'on resent quand on passe à côté de sa course....

félicitations à Cyril, premier ironman et 12h27!, Manue et Nico, toujours la banane, dingue!!!!!!!!!! et Roch qui en termine en 12h03, la force tranquille!!

Sommes restés jusqu'à 23h pour le dernier finisher, comme les 6 années auparavant! UNE GROSSE JOURNEE!! A Faire!!!!!!

 

RESULTATS sur 2885 partants:
 
N°472 Baillot Emmanuelle F30-34
Swim: 1:06:13 - Bike 7:18:32 - Run 6:01:46 - Overall 14:40:37 -DIVISION RANK 23 - GENDER RANK 161 - OVERALL RANK 2246
N°1574 Villaroya Cyril M35-39 F
Swim: 1:07:34 - Bike 6:19:50 - Run 4:42:53 - Overall 12:27:31- DIVISION RANK 259 - GENDER RANK 1406 - OVERALL RANK 1486
N°1604 Barou Nicolas M40-44 
Swim: 1:09:17 - Bike 7:10:12 - Run 6:01:38 - Overall 14:40:38 -DIVISION RANK  462 - GENDER RANK 2086 - OVERALL RANK 2247
N°2065 Villy Roch M40-44
Swim: 1:15:08 - Bike 6:19:13 -Run 4:11:55 - Overall 12:03:27 -DIVISION RANK 270 - GENDER RANK 1183 - OVERALL RANK 1245
N°2113 Bonavita René M45-49
Swim:1:09:53 - Bike 6:25:17 - Run 4:48:00 - Overall 12:38:41 -DIVISION RANK 245 - GENDER RANK 1513 - OVERALL RANK 1601
N°2360 Paolini Thomas M45-49
Swim: 1:14:16 - Bike 5:57:18 - Run 4:28:24 -Overall 11:57:25 -DIVISION RANK 163 - GENDER RANK 1128 - OVERALL RANK 1184
N°2848 Teobaldi Gilles M55-59
Swim: 1:18:51- Bike 6:59:08 -Run 5:12:01 - Overall 13:52:21 -DIVISION RANK 70- GENDER RANK 1935 - OVERALL RANK 2072
 
Chez nos p'tits lynx sur l'IRONKIDS, aquathlon:
MINIMES F 3è Ludivine 
PUPILLES G 5è Aloys  et Alexandre 

 

quelques photos... merci à Danielle et Corinne pour ces images!

 

François et 2 kids/3

Nos ironkids 2016 Ludivine, Aloys et Alexandre

 

 

           

Cyril

 

Roch

 

Manue

 

Nicolas

 

 

 

 

 

 

           

Thomas

 

René

 

Gilles

 

L'arrivée R O Y A L E du couple Manue/Nico

7 LYNX inscrits pour cette édition 2016 sur le mythique IRONMAN de NICE...

 

De nombreux autres lynx et familles seront présent pour les encourager...

nous leur souhaitons beaucup de plaisir, ça devient une drogue!!!!!

certains seront à leur 1er IRON d'autres non... avec, 

 

Thomas PAOLINI , René BONAVITA, Manue BAILLOT, Nico BAROU, Cyril VILLAROYA, Roch VILLY et Gilles TEOBALDI

ils auront à en découdre avec les distances incroyables de:


< 3.8 kms de NATATION
< 180 kms de vélo avec 1900m de dénivelé
< 42.2 kms de course à pied soit un véritable marathon!


le temps limite sera de 16h. Le but principal est d'abord de devenir un homme ou une femme de fer et de terminer "FINISHER",

d'autres n'étant pas à leur 1er IRONNMAN (ils sont devenus addicts à cette distance reine),

leur défi sera aussi d'améliorer leur précédentes performances et de s'approcher le plus possible des 10 heures...



Nous serons de tout coeur avec eux, leurs familles seront sur place pour les encourager ainsi que la MARTIN Family! FORZAAAAAAAAAAAAA


IRONMAN 70.3 AIX (HALF)

01.05.2016

 

 ALBUM PHOTO  cliquez ici 

 

  Nos 23 LYNX engagés FINISHERS!!!!!!!!!

Photo de finisher, Jojo TEMPOREL

 Une partie des lynx de l'IRONMAN 70.3 du Pays d'Aix le 1er mai 2016

Un déplacement de masse des lynx!!!!!!!

 

 Après nous avoir donné goût à suivre ou a faire l'Iron man de Nice ou d ailleurs,

nos meilleurs Triathlètes nous embarquent dans l'aventure

d'un half Iron Man sur Aix en Provence le 01 mai 2016.

Distances: 1.9 km de natation, 90 km de vélo route et 21 km de course à pied route.

 

 

 

Un déplacement historique de notre club sur le continent:

 

Pas moins de 25 Lynx pré-inscrits sur cette épreuve (dont 7 femmes) :

Ils ont eu à en découdre avec,
1900m de natation
(annulé pour mauvaises conditions météoroliques)
90 km de vélo
21 km de càp
page FB: 
SITE WEB: 
 

 

 

 

 
 
 
Voici leurs résultats:
 

SUR 2164 PARTANTS

-N°410 MARTIN François (M40-44) statut AWA Bronze
Bike 2:40:49 - Run 1:25:17 - Overall 4:09:00 - 23è de sa catégorie, général 179è
-N°766 ALLANO Gurvan (M25-29)
Bike 2:38:53 -Run 1:34:23 - Overall 4:16:52 - 43è de sa catégorie, général 263è
-N°2196 PAOLINI Thomas (M45-49)
Bike 2:54:54 -Run 1:49:52 - Overall 4:48:33 - 112è de sa catégorie, général 882è
-N°916 LE HUI Wandis (M25-29) 
Bike 3:05:11 - Run 1:40:49 - Overall 4:51:26 - 144è de sa catégorie, général 950è
-N°2369 MARLANGUE Hubert (M50-54)
Bike 3:11:02 - Run 1:48:19 - Overall 5:02:52 - 73è de sa catégorie, général 1215è
-N°2033 BONAVITA René (M45-49)
Bike 3:01:27 -Run 1:57:20 - Overall 5:04:02 - 163è de sa catégorie, général 1234è
-N°2079 DESSI Emmanuel (M45-49)
Bike 2:51:50 - Run 2:09:45 - Overall 5:06:35 - 168è de sa catégorie, général 1281è
N°1627 VILLAROYA Cyril (M35-39)
Bike 3:02:18 - Run 1:59:16 - Overall 5:07:13 - 186è de sa catégorie, général 1298è
-N°2114 GUERY Christophe (M45-49)
Bike 3:04:51 - Run 1:59:45 - Overall 5:09:29 - 172è de sa catégorie, général 1340è
-N°2206 PIANI Michel (M45-49)
Bike 3:21:53 - Run 1:56:27 - Overall 5:21:49 - 195è de sa catégorie, général 1554è
-N°596 MICHEL Sophie (M40-44)
Bike 3:29:31 - Run 2:02:25 - Overall 5:36:32- 25è de sa catégorie, général 1768è
-N°2192 NICOLAS Sauveur (M45-49)
Bike 3:11:15 - Run 2:23:20 - Overall 5:40:22 - 226è de sa catégorie, général 1815è
-N°573 BEAUVARLET Anouck (F40-44)
Bike 3:42:13 - Run 1:53:01 - Overall 5:40:45 - 27è de sa catégorie, général 1820è
-N°581 DOMENECH Sylvie (F40-44)
Bike 3:26:03 - Run 2:11:49 - Overall 5:43:07 - 28è de sa catégorie, général 1838è
-N°1659 BAROU Nicolas (M40-44)
Bike 3:09:38 --Run 2:28:32 - Overall 5:43:18 - 321è de sa catégorie, général 1839è
-N°2309 DELMEIRE Fabrice (M50-54)
Bike 3:20:29 - Run 2:23:37 - Overall 5:50:30 - 133è de sa catégorie, général 1897è
-N°2428 BOURIN Olivier (M55-59)
Bike 3:34:19 - Run 2:11:03 - Overall 5:54:11 - 50è de sa catégorie, général 1913è
-N°507 BAILLOT Emmanuelle (F30-34)
Bike 3:25:56 - Run 2:25:42 - Overall 5:55:40 - 26è de sa catégorie, général 1928è
-N°2244 TEMPOREL Joël (M45-49)
Bike 3:17:30 - Run 2:33:53 - Overall 6:00:59 - 237è de sa catégorie, général 1959è
-N°2005 AIROLA Stéphane (M45-49)
Bike 3:36:41 -Run 2:28:06 - Overall 6:10:17 - 243è de sa catégorie, général 2007è
-N°2043 BUSSIERE Fréderic (M45-49)
Bike 3:47:41- Run 2:29:08 - Overall 6:27:01 - 253è de sa catégorie, général 2066è
-N°678 ROY Nadia (F50-54)
Bike 4:13:24 - Run 2:24:31 - Overall 6:48:20 - 21è de sa catégorie, général 2083è
-N°545 FABIANI Donia (F35-39)
Bike 3:47:53 - Run 2:29:12 - Overall 6:27:09 - 33è de sa catégorie, général 2065è

BRAVO à TOUS Nous sommes fiers de vous! 


Grosse pensée pour Annie qui était présente en tant que supporter :) et Bruno hospitalisé la veille du départ, nous leur souhaitons un très très bon rétablissement :)

Expérience inoubliable pour beaucoup d'entre nous...

Forzaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa CTCAAAAAAAAAAA

 

 

 

 

IRONMAN Nice 28.06.2015

 

 

   

 

  

 

  

 

nos jeunes sur l'IRONKIDS

 

Podium pour Titouan!

 

 

 

 Nos finishers IRON MAN Nice 2015

 

 

IRONMAN Nice .06.2014 

 

 EVENEMENT : FELICITATIONS A NOS 10 IRON MEN  DE NICE  2014 !!!

MAGNIFIQUE !!!

 

 

   

 

   

 

François MARTIN

 

Michel PIANI

 

Olivier KLOPP

 

 

   

 

   

 

Steve GUYENOT

 

Gilles TEOBALDI

 

Manu DESSI

 

   

      

 

Marcel SAUCH

 

René BONAVITA

 

Thomas PAOLINI

 

Sébastien DESAUTEZ

 

  LA CH'TRIMAN  2014 

FELICITATIONS A PIERRE WALKER
     IRON MAN!!! SUPERBE!!

 

 

   

 

   

 

Une course, un dossard,

un surnom et bientôt un nom!!

 

14h 13' 45" grande classe Pierrot

 

Et voilà un nouveau Iron Lynx!!!!

 

 

 

Corsica Triathlon Club Ajaccio | sauveur.nicolas@wanadoo.fr